Résumé de cet article de Slate.fr : du marketing industriel qui rapporte énormément d’argent alors que les bénéfices sur la santé n’ont jusqu’à présent jamais été démontrés de façon claire, malgré de nombreuses études menées sur le sujet. Concernant les risques cardiaques par exemple, le résultat de la méta analyse sur 79 études randomisées concernant plus de 100.000 participants pour différentes maladies montrent « peu ou pas d’effets ». Quant aux autres bienfaits potentiels, apparemment ils ne font pas (encore?) l’unanimité.

Ce qui est certain par contre, c’est l’impact écologique potentiellement désastreux.

En conclusion : acheter ces suppléments c’est prendre le risque de jeter votre argent par la fenêtre, mais c’est certainement avoir un impact néfaste sur l’écologie.

Article original sur Slate.fr