Le professeur Joyeux, radié de l’ordre des médecins (mesure contre laquelle il a fait appel, la sanction a été levée mais l’histoire n’est pas encore terminée), continue de jouer avec la santé (et le porte-feuille) de personnes malades (et donc particulièrement réceptives aux vendeurs de rêve) et ce en toute illégalité. Pas joli joli tout ça…

💬 Selon le professeur Philippe Damier (président du Comité scientifique de France Parkinson), les patients « devaient promettre de ne rien dire à leur neurologue habituel et surtout arrêter leur traitement. Mais « l’arrêt brutal non contrôlé d’un traitement anti-parkinsonien peut entraîner des hyperthermies très graves » »
(voir dans cet autre article de France Info).

Plus d’info concernant ce professeur Joyeux, cancérologue qui a eu de gros problèmes avec l’ordre des médecins pour ses positions anti vaccins (et rétrograde notoire : anti pilule, anti avortement, anti homosexualité, anti mariage pour tous, etc.), dans cet article de Coline Vazquez pour L’Express.

Lire l’article de Franceinfo ici