4 jours avant les élections générales, le parti espagnol de centre-droit Ciudadanos a lancé le dernier coup de sa stratégie numérique en diffusant (et sponsorisant) un même message, adapté à chaque fois à la Province visée en Andalousie, et visant les indécis. Un message avec un argument principal, basé sur du vent : « 𝐼𝑙 𝑛𝑒 𝑚𝑎𝑛𝑞𝑢𝑒 𝑞𝑢𝑒 xxx 𝑣𝑜𝑖𝑥 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒 𝑝𝑒𝑟𝑑𝑟𝑒 𝑢𝑛 𝑠𝑖𝑒̀𝑔𝑒 𝑑𝑒́𝑐𝑖𝑠𝑖𝑓 𝑎̀ 𝑃𝑜𝑑𝑒𝑚𝑜𝑠 » (parti de gauche).

En parallèle avec une campagne vidéo devant inciter à faire circuler cette fausse information via WhatsApp. De quoi inciter les citoyens à devenir des relais de leur propagande!

Ciudadanos est le parti ayant le plus dépensé en publications sponsorisées avant et pendant la campagne (voir cet article, en espagnol, pour El País).

Résultat des élections de dimanche : le parti a presque doublé son nombre de sièges! Difficile de savoir dans quelle mesure c’est la conséquence de sa stratégie d’influence numérique, il y a bien sûr d’autres facteurs qui entrent en jeu, mais la question mérite d’être posée, et leur stratégie exposée.

Lire l’article original de David Sarabia pour El Diario ici