Youpie, un test qui me montre à quel point je suis cool, intelligente, drôle, etc. Mais au fait : qui est derrière ce genre de tests et que font-ils avec les données récoltées?

Peut-être avez-vous vu des contacts partager leurs résultats d’un test de personnalité, de ce qui risque de leur arriver en 2018 ou autres. Des tests conçus pour donner envie d’y participer (avec une formulation et un sujet attrape-clics), dont le partage sur les réseaux est facile et dont les résultats sont bien sûr toujours positifs…Comme pour les horoscopes, les résultats des tests se basent sur l’effet Barnum, qui « s’appuie sur la tendance des gens à se reconnaître dans des propos pourtant très généralistes, sans se rendre compte qu’ils pourraient s’appliquer à n’importe qui« . Un exemple parmi tant d’autres : le site QuizzStar, qui propose des dizaines de tests différents, ou encore le site NameTests.

Ces sites, qui demandent accès à votre profil Facebook, récoltent un tas d’informations sur nous : qui sont nos contacts, les photos mises en ligne, les likes, commentaires, partages, abonnements à des pages, etc. Ces informations sont évidemment très intéressantes si les vrais services qu’on propose relèvent de la publicité personnalisée ou de l’influence politique. A qui vendent-ils ces données? Impossible de le savoir… Quel est leur objectif? Pas de vous divertir, ce qui n’est que l’appât… Tout porte à croire que les activités de ce type de société seraient du même type que celles de Cambridge Analytica.

Ce genre de tests en ligne pullulent sur le net et sont beaucoup partagés sur les réseaux sociaux. Comme pour une application que vous voulez télécharger, posez-vous toujours la question de savoir les données auxquelles on demande l’accès (est-ce vraiment nécessaire qu’une application « lampe de poche » demande accès à mes contacts?) et qui est derrière!

Un des tests proposés sur https://fr2.quizzstar.com

Un des tests proposés sur https://fr2.quizzstar.com