Extrait de l’article original de Thibault Fiolet pour le site Quoi dans mon assiette (Actualités en sciences, alimentation et santé – Uniquement basé sur des publications scientifiques!) :

💬 Un graphique aide à visualiser une grande quantité de données mais il peut aussi tromper. Or tromper n’est pas la même chose que mentir car le graphique peut induire le lecteur en erreur sans l’intervention consciente de son concepteur : on peut construire un graphique trompeur en accumulant des erreurs ou des approximations (mésinformation). Cependant, on peut suspecter certaines personnes de violer les devoirs de l’éthique déontologique (désinformation).

SOMMAIRE
1. La perspective 3D dans les graphiques
2. Tronquer l’axe des ordonnées – Changer l’échelle
3. Effacer les échelles et les axes
4. Difficulté de lecture avec les graphiques à aires empilées
5. Les graphiques carrément faux !
6. Les fausses corrélations
7. Faut-il manger du chocolat pour avoir un prix Nobel ?
8. Comparer les pommes et les poires
9. Utiliser des courbes de données cumulées

Lire l’article original de Thibault Fiolet sur le site Quoi dans mon assiette