Quand les mots ne cherchent pas à faire grandir ceux qui les reçoivent mais à leur donner une représentation tronquée de l’Histoire…

Présentation de la capsule (1’51) par France Culture (qui l’a produite) :
Avec « Le venin dans la plume », l’historien Gérard Noiriel signe un manifeste contre ceux qu’il considère comme de « faux historiens », qui font fi de la neutralité du chercheur pour se perdre dans le jugement de valeur et les polémiques réactionnaires. Il s’explique.

💬 Citation du chercheur en histoire Gérard Noiriel : « La recherche, c’est se tenir à distance des jugements de valeur. (…) C’est surtout au niveau de la rhétorique que c’est important : comment on fait CROIRE des choses aux gens. Et c’est là, je trouve, qu’il faut qu’on réfléchisse tous. »