(vidéo de 14 min.)

En cas de souci de santé, ne consultez pas un professionnel qui a passé de longues années à être formé (non, « formaté »!) : allez plutôt chercher des infos sur des sites de « médecine alternative totalement indépendants des labos pharmaceutiques »! Cancer, mycoses vaginales et autres « petits soucis de santé » se règlent en un tour de main, il suffit d’ouvrir les placards de votre cuisine! Appel à la nature, appel à la tradition, appel à la popularité et autres arguments de derrière les fagots avec un seul vrai objectif : vous faire cliquer pour engranger des revenus grâce à la publicité et à la revente de vos données personnelles!

Intox putaclics et conseils bidons (voire dangereux) : aurait-on trouvé mieux / pire (biffez la mention inutile) que santénutrition (voir cet article)? Le pari est lancé par la journaliste Aude, qui nous livre une nouvelle fois une vidéo très drôle tournant en ridicule ceux qui se jouent sans vergogne de votre crédulité.

Othman Kabbaj, le fondateur en 2011 de la page Facebook Santé+ Magazine (plus de 7 millions d’abonnés!) a créé sa propre société (Gaïa Médias), qui emploie une trentaine d’employés. A côté du site internet éponyme, cette société édite aussi un magazine papier et gère d’autres sites comme leblogsanté.fr, bestsanté.com, santénaturelle.org et la page Facebook Santé vous bien, ce qui lui rapporte un chiffre d’affaires annuel déclaré de 1.200.000€, tout ça sans avoir aucune expérience dans le domaine médical : il a un master en gestion, a pratiqué le yoga et a été professeur de cuisine japonaise. Et ses « journalistes » (qui visiblement se cachent derrière des pseudos) n’ont, apparemment, aucune formation scientifique non plus…

Les articles ne sont pas sourcés et les demandes répétées d’Aude de connaître les sources sur lesquelles ils se basent resteront lettre morte… Mais puisqu’on nous dit que son code éthique « dépasse la déontologie de base des journalistes » et que « le respect du lecteur est une préoccupation majeure et constante« , ça va, on sait qu’on peut les croire sur parole et suivre leurs conseils en toute confiance! Ou pas…

 

POUR RAPPEL

-> Appel à la nature (« C’est naturel donc c’est sain et c’est forcément bon ») : ne vaut rien en soi! L’arsenic, le cyanure, la noix de muscade c’est naturel mais ça peut vous tuer
Même si effectivement des remèdes à base de produits naturels peuvent fonctionner dans certains cas et en respectant la dose recommandée (la posologie), il faut faire attention aux différents usages :  inhaler un produit, l’appliquer sur la peau ou l’ingérer peuvent avoir des effets très différents, parfois bénéfiques, parfois neutres et parfois néfastes!
Ajoutons qu’il y a un tas de trucs qui ne sont pas « naturels » mais qui sont quand même vachement pratiques : les chaussures, les GPS, la machine à laver, etc.

-> « C’est chimique donc c’est toxique » : tout est chimique! L’eau, c’est H2O, c’est chimique. Et même si on corrige en disant « c’est synthétique donc c’est toxique », rappelez-vous que l’aspirine que vous prenez est synthétique : ça fait un bail qu’on a synthétisé la substance active contre les douleurs et la fièvre présente dans l’écorce de saule. Avantage de l’aspirine par rapport à une décoction d’écorce : beaucoup moins d’effets secondaires comme de graves brûlures d’estomac. L’insuline du traitement du diabète est aussi synthétique, ce qui permet de ne plus utiliser les pancréas d’autres animaux pour nous soigner. Donc non, ce n’est pas parce qu’une substance est synthétique qu’elle est toxique (si on respecte la posologie recommandée, bien sûr).

-> Appel à l’ancienneté (les remèdes de grands-mères, des anciens Egyptiens, des Grecs de l’antiquité, etc.) : ne vaut rien en soi! Ce n’est pas parce qu’un remède est utilisé depuis longtemps qu’il est forcément efficace. De plus, les vieux remèdes ne soignent pas tout.

-> Appel à l’exotisme : encore une fois, ce n’est pas parce que des chamans des plaines de je-ne-sais-où l’utilisent que ça marche, ni que c’est aussi efficace que les médicaments!  Les médicaments qui ont fait leurs preuves, on est sûrs que ça marche… Et je ne roule pas pour Big Pharma : juste sur les preuves.